La Pleine Conscience

Riviere

 

Tisser la pleine conscience au quotidien


Extrait de « Appendre à méditer » de Bob Stahl & Elisha Goldstein

  • Quand vous ouvrez les yeux le matin, au lieu de bondir tout de suite du lit, prenez le temps de prendre conscience de votre état intérieur.
  • Et en vous ouvrant à l’instant présent dès le début de la journée, vous aurez plus de chance d’accueillir les moments difficiles avec un sentiment de calme et d’équanimité plus vaste.
  • Quand vous faites votre toilette, si votre esprit prévoit, planifie et répète déjà les événements de la journée qui vous attend, ramenez-le doucement à l’instant présent : soyez dans la douche, sentez l’odeur du savon, éprouvez la sensation de l’eau sur votre corps, écoutez son clapotis.
  • Si vous ne vivez pas seul, essayer de prendre le temps d’écouter et de vous connecter à votre entourage avant de sortir pour la journée.
  • Quand vous vous dirigez vers la voiture, marchez plus lentement, contrôlez votre corps et notez toutes les tensions. Essayez de les assouplir avant de vous mettre en route.
  • Quand vous êtes au volant, saisissez les occasions de conduire un peu moins vite. Servez-vous des feux rouges pour vous souvenir d’être attentif au souffle.
  • La marche est une activité que nous avons souvent tendance à faire en pilote automatique. Pour rejoindre votre bureau ou faire une course, marchez différemment. Par exemple, plus lentement.
  • Vous pouvez aussi inspirer pendant trois pas et expirer pendant les trois pas suivants. Notez les sensations dans vos pieds et dans le corps entier.
  • Au travail, réservez du temps pour effectuer des tâches similaires. Par exemple, quand vous vous occupez du planning, ne faites aucune autre activité. Si vous le pouvez, déconnectez votre e-mail quand vous êtes concentrés sur d’autres tâches.
  • Si possible, une fois par semaine, par exemple, prenez un repas seul en silence, en mangeant un peu plus lentement que d’habitude et en étant vraiment attentif aux saveurs et aux textures.
  • Tout au long de la journée, prenez conscience de votre état intérieur. Vous pouvez programmer ces moments sur votre calendrier ou les lier à certaines activités : avant de vérifier vos e-mails par exemple, ou de prendre la route aux heures de pointe.
  • Une fois chez vous, prenez conscience de votre état intérieur avant de franchir la porte, en notant si votre corps est tendu. Si c’est le cas, essayez de vous détendre en dirigeant le souffle vers les muscles concernés et en les laissant simplement être.

Retour à l'accueil